logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Les actifs et les passifs

Capital Plus > All  > General  > Les actifs et les passifs

Les actifs et les passifs


Le patrimoine cumulé des 1 % les plus riches du monde a dépassé l’an dernier celui des 99 % restants, selon une étude de l’ONG britannique Oxfam, publiée le 18 janvier dernier. Les 62 personnes les plus riches au monde possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres, diminution significative alors que « ce chiffre était de 388, il y seulement cinq ans ».

Consternation ?

Cette étude démontre bien les inacceptables inégalités dans le monde. Beaucoup trop de gens vivent dans le monde avec moins que le minimum acceptable. Cependant, même dans les pays dits développés, les inégalités sont croissantes. Pourquoi ?

Les riches se comportent différemment….

Il est souvent dit que les riches ont une différente compréhension de l’argent. C’est souvent pour cela aussi qu’ils continuent à s’enrichir, même dans les situations moins favorables. Pourquoi ? que savent-ils, que font-ils ? Une des éléments est qu’ils mettent l’argent à leur service. Le proverbe ne dit-il pas que l’argent est un bon serviteur mais un mauvais maître ?

Des actifs et des passifs

Dans le livre Père riche, père pauvre, l’auteur nous dit que les gens riches acquièrent des actifs tandis que les pauvres acquièrent des actifs qui sont en fait des passifs. Le livre définit un actif comme un outil génère des revenus et un passif comme un outil qui génère des dépenses ou qui enlève de l’argent dans nos poches.



Selon cette définition, une entreprise est un actif, des œuvres d’art sont des actifs, des bons placements boursiers peuvent être des actifs, une auto est souvent un passif, à moins qu’on ne l’utilise pour générer des revenus et une maison est le plus souvent un actif.

Devenir propriétaire, pour acheter d’autres actifs !

Votre maison principale est souvent le premier et meilleur placement que vous pouvez faire. Cependant, elle peut aussi devenir votre principal passif. Comment ? Un jeune couple achète une maison. Ils n’ont pas d’enfants et ont une vieille auto. Après un certain temps, ils changent leur auto, et commence à s’acheter des meubles, à crédit. Ils ont des enfants et continuent à s’endetter. Après un certain temps, il refinance la maison pour faire une conciliation de dettes. La maison devient alors un passif.



Dans un autre cas de figure : un couple s’achète une maison. Pendant la durée de leur première hypothèque, le couple garde son endettement sous contrôle. Quand vient le temps de renouveler, il emprunte l’équité et l’investisse dans un duplex, qui sera louer en totalité. La maison est alors utilisée comme un outil d’enrichissement.