logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Gérer son crédit comme ses calories

Gérer son crédit comme ses calories

Les principales résolutions du nouvel An sont souvent de se remettre en forme et de faire un budget. Pourquoi ? Parce que la période des fêtes est une période de nombreux excès. Nous dépensons et mangeons de manière incontrôlée. Le mois de Janvier est donc le mois ou nous payons ses excès.

Le mois de Janvier est un mois plus sage, synonyme d’austérité financière et de recrudescence des abonnements aux centres de conditionnement physique. Une question se pose : existe-t-il entre la consommation des aliments et la consommation en général ? Les impacts des dépenses effrénés et de la surconsommation de nourritures sont-ils similaires ? Y-a-t-il des effets à long terme entre à vos mauvaises habitudes alimentaires et vos mauvaises habitudes financières ?


La satisfaction de se nourrir et de consommer

Nous nous nourrissons et nous consommons pour survivre. Nous nous nourrissons et consommons aussi parce que cela procure un plaisir. Le plaisir dans l’alimentation provient à la fois de l’aliment, qui peut avoir des caractéristiques sensorielles agréables, et des conditions dans lesquelles se fait la consommation de l’aliment : être plusieurs à manger, partager un moment agréable en famille, sont des sources de plaisir. » Consommer est source de plaisir aussi. Il procure un bénéfice immédiat qui selon certains psychiatres, affectent même l’estime de soi de l’individu. Dans les deux cas, perdre le contrôle de sa consommation de calories et de ses dépenses à des effets immédiats et souvent à long terme sur nos vies.

Votre pointage de crédit et votre poids santé.

Au niveau de votre santé, une des mesures d’habitudes saines de vie est votre poids santé. En finance, une mesure qui évalue votre santé financière est votre pointage de crédit. Les deux mesures sont similaires par leur objectivité et leur variation. Elles différent parce qu’elles varient de manière inverse, pour le même comportement. Plus vous consommer et vous endetter, plus le premier descend. Plus vous consommer de nourritures, sans gérer vos apports en calories plus le deuxième augmente. Dans les deux cas, ils s’éloignent de la mesure qu’on dit bonne.

Les effets à long terme : L'endettement et l'embonpoint, même combat

Lorsqu’on accumule les calories sans les gérer, on se dirige tous droit vers l’embonpoint. Lorsqu’on accumule les dépenses sans les gérer, on se dirige tous droit vers l’endettement. Dans les deux cas, ces deux états de fait peuvent créer des situations qui peuvent être fâcheuses à terme.

Un corps sain et un portefeuille plein

On gère donc nos calories de la manière inverse qu’on gère nos finances. On augmente les dépenses caloriques et on gère adéquatement les autres. De cet manière, nous évitons l’endettement. Il est donc important de conjuguez santé physique, santé mentale et santé financière.