logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890

Une conception qui nous appauvrit

Une conception qui nous appauvrit

Vendredi dernier, j’étais invité à donner une conférence sur la gestion des dettes dans un lieu de culte. Une église…. Le peuple de Dieu serait-il lui aussi intéressé par l’argent ? Avec plus de 50 personnes dans la salle, force est de constater que oui. Satisfait de ma conférence, j’investis ma page Facebook pour y trouver un commentaire qui m’a laissé pantois. Une église ? Jésus n’a-t-il pas détruit le temple pour cela ? Et vlan ! Je me retrouvais empêtré dans cette guerre de conception de l’argent. A gauche, les adeptes du dépouillement complet, du petit pain, du minimalisme, de l’argent : c’est mal. Leur slogan : « Il est plus difficile à un riche d’aller au paradis qu’à un chameau de passer par le chas d’une aiguille. » A droite, les partisans de l’enrichissement. Ceux qui ont renoncés à la conception catholique traditionnelle de l’argent, pour adopter une conception plus protestante, plus près de l’argent est bon et que la richesse est une bénédiction. Leur slogan à eux : “Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre, soumettez-la” (Genèse 1,28-31). Comment départager ses deux pugilistes.


L’argent est-il mauvais au sens biblique ?

Dans les sociétés organisées et complexes, l’argent est un incontournable. Il sert de médium d’échange. Il permet d’établir le prix des marchandises, il définit notre capacité d’acheter (pouvoir d’achat) et facilite les échanges économiques. En soit, est-il mauvais ? La réponse est non. Cependant, la Bible nous met en garde que l’amour de l’argent peut devenir un dieu en soit. Le verset : 10Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. 1 Timothée 6 verset 10 : Encore une fois, il est question de l’amour démesuré de celui-ci et non pas l’argent lui-même. Belle nuance. Autre verset : Quand l’amour de l’argent devient de l’idolâtrie, cela déplait à Dieu. L’enrichissement en soi n’est donc pas pêché. Au contraire, cet autre verset nous explique comment se comporter lorsqu’il y a accumulation : Ne vous confiez pas dans la violence, Et ne mettez pas un vain espoir dans la rapine; Quand les richesses s’accroissent, N’y attachez pas votre cœur. Psaume 62:10.

La pauvreté ne procure pas le salut

Il est souvent mentionné que le riche peut avoir un accès plus difficile au paradis, en raison de la tentation que procure l’argent. Cependant, la Bible ne semble pas garantir l’accession du paradis à quelqu’un par le simple fait qu’il n’ait pas d’argent non plus. En fait, la pauvreté à elle seule, ne procure pas le salut. En fait, plusieurs références bibliques nous apprennent même ce que le croyant doit faire pour procurer à Dieu satisfaction, en termes d’argent. Ceux qui veulent plaire à Dieu ont toutes les raisons d’être généreux, puisque « Dieu aime celui qui donne avec joie » (2 Corinthiens 9:7). La générosité ! Utilisez votre argent d’une façon que Dieu approuve (Luc 16:9). Comment ? Employez-le de façon responsable et honnête (Hébreux 13:18). Finalement, « Si quelqu’un ne pourvoit pas aux besoins des siens, et surtout de ceux qui sont des membres de sa maisonnée, il a renié la foi » (1 Timothée 5:8). On parle donc de générosité, de responsabilité et d’amour de son prochain… en matière d’argent.

Des conseils financiers dans la Bible ?

Peut-on parler de principe de gestion financière bibliques ? Oui ! « [Asseyez-vous] d’abord pour calculer la dépense » (Luc 14:28). Cette phrase pourrait dire : Faites un budget. « L’emprunteur est serviteur de l’homme qui prête » (Proverbes 22:7). Traduction : un taux d’endettement élevé peut être très problématique. « Mettez quelque chose de côté » en fonction de vos moyens, et réservez cet argent pour ce qui est important à vos yeux (1 Corinthiens 16:2). Parlons épargne et investissement ?

En conclusion, le mal existe mais ce n’est pas l’argent. Notre utilisation de celui-ci, notre amour de celui-ci ou notre asservissement à celui-ci est plus à même de causer problème que la simple possession de celui-ci. Sortons donc de notre conception erronée de l’argent, pour paver la voie vers notre salut spirituel et matériel !